L’équitation en phase avec la nature du cheval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’équitation en phase avec la nature du cheval

Message par MaLys le Dim 27 Juil - 22:48

Voici l'article que je viens de lire sur "cheval au naturel", dans lequel il y a vraiment de bonnes choses à réfléchir...
J'attends vos commentaires...

L’équitation en phase avec la nature du cheval
Par Mike Paulin
Nous avons investi un temps énorme à essayer de "modeler" le cheval, pour l'habituer à un mode de vie et à des principes d'éducation qui, en fin de compte, sont les nôtres. Nous avons conçu des écoles pour chevaux avec des boxes, des carrières et des ronds de longe, le tout bien sécurisé afin que notre élève ne nous échappe pas, ni physiquement ni mentalement, pendant sa 'formation' bien structurée en fonction de nos horaires bien précis.


Puis nous avons développé de nombreuses techniques et méthodes d'équitation ainsi que de plus en plus d'équipements considérés comme nécessaires par celui qui désire être un meilleur éducateur et augmenter les performances de sa monture. L'idée de base : être assez dominant pour se faire respecter. Tout cela évolue du plus cruel, c'est-à-dire « la résignation acquise », au plus récent, la « désensibilisation » du cheval pour obtenir sa dépendance mentale totale, en passant par le conditionnement aux sons et/ou aux gestes, une technique issue du dressage d'animaux sauvages.

Le cheval étant un animal domestiqué et dépendant de nous, il s'est plus ou moins bien adapté à ce concept. Mais chaque perfection artificielle connaît une face cachée, des moments où le cheval nous montre qu'il a un problème comportemental ou physique, où il essaie d'échapper à notre autorité en refusant de se soumettre, en tombant malade...

Nous en sommes donc arrivés à conclure que le cheval était compliqué à gérer et encore plus difficile à manipuler et nous avons adapté nos principes d'équitation à cette idée. Par ailleurs, les remèdes, les programmes d'éducation et l'équipement, qu'ils soient appelés traditionnels, éthologiques ou même naturels sont devenus tellement compliqués et parfois si contradictoires que nous avons du mal à nous y retrouver et nos chevaux s'y retrouvent encore moins.

Et si, contrairement à ce que l'on pense, l'équitation était toute simple, ne nécessitant pas de méthode quelconque, ni de concept éducatif, ni d'équipement et/ou d'accessoires superflus ? Une équitation plaçant le respect des besoins naturels, émotionnels et physiques de nos chevaux au coeur de la relation avec l'homme ?

_________________



"Il est inutile de discuter avec le cheval, comme avec la femme et le flic : ces 3 là ont toujours raison !
" Donald Newe

MaLys
Moderateur
Moderateur

Féminin
Nombre de messages : 4157
Age : 40
Localisation : Seine et Marne
Humeur : ... avant 10h nébuleuse... après 10h merveilleuse !
Date d'inscription : 07/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’équitation en phase avec la nature du cheval

Message par Tenebris le Ven 1 Aoû - 16:15

d'accord mais à la base qui dit qu'un cheval sert à ce qu'on lui monte sur le dos ? ou serve à tirer des charges etc...
Un cheval à la base je pense est juste un animal sauvage que l'homme a domestiqué, ensuite utilisé suivant ses besoins au départ et maintenant pour le loisir en priorité....


Dernière édition par Tenebris le Lun 4 Aoû - 13:42, édité 2 fois

_________________
http://www.everyoneweb.fr/valpictures/
http://tenebris001.skyrock.com/
http://fr.fotolia.com/p/200406651


Bienvenue sur notre fofo Invité, passe une bonne journée et amuse toi bien !

Tenebris
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 6791
Age : 48
Localisation : 73 en Savoie à 1500 m d'altitude dans les montagnes
Emploi/loisirs : Equitation, photographie, lecture....
Humeur : mdr
Date d'inscription : 07/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.everyoneweb.fr/valpictures/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’équitation en phase avec la nature du cheval

Message par elle le Ven 1 Aoû - 18:56

Le cheval étant un animal domestiqué et
dépendant de nous, il s'est plus ou moins bien adapté à ce concept.
Mais chaque perfection artificielle connaît une face cachée, des
moments où le cheval nous montre qu'il a un problème comportemental ou
physique, où il essaie d'échapper à notre autorité en refusant de se
soumettre, en tombant malade...

Je ne suis pas trop d'accord avec ça... pour moi, il ne tombe pas malade expert pour nous échapper, je ne part du principe que suis meilleure que mon cheval et qu'il me doit un respect total. Faut pas rêver, il fera 750kg et moi 65kg, s'il veut me montrer que sait bien lui le maître et que j'ai rien à dire, il le fera et je ne saurais pas aller contre... Si en le 'brisant' comme font certaines personnes, (jamais je ne le ferais) et là il inculquent au cheval une 'peur' car il savent que s'ils ne font pas bien ce que la personne veut, il sera puni assez sévèrement. Là dans ce cas, le cheval peut développer des problèmes mais autrement je ne suis pas trop d'accord.

elle
Moderateur
Moderateur

Féminin
Nombre de messages : 1452
Age : 36
Date d'inscription : 10/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’équitation en phase avec la nature du cheval

Message par MaLys le Ven 1 Aoû - 19:46

Je comprends ton point de vue Marylène, mais je reste convaincue qu'un cheval qui n'arrive pas à se plier aux demandes des hommes (aussi simples qu'elles nous semblent...) développera, bien malgré lui, des troubles du comportement ou des pathologies diverses. Il ne le fait pas pour nous faire ch***, mais parce qu'il va mal...

J'ai deux exemples tout prêts et bien différents l'un de l'autre...
Tu connais un peu l'état dans lequel j'ai eu ma juju et là où j'en suis maintenant...
Cette nénette n'a jamais voulu se soumettre à la main, au mors et tous les cavaliers qu'elle a rencontré n'ont fait que renforcer ses défenses, en allant dans le sens de "c'est moi qui doit avoir le dessus"... Et ça a été de mal en pis, tellement qu'elle aurait sûrement fini sous les lames.
Je pars du principe qu'une bête de 700 kg ne te respecte que parce qu'il le veut bien et parce qu'il y a du donnant-donnant... Je ne suis jamais allé au conflit avec elle : quand ça part en sucette, je trouve un biais pour obtenir ce que je veux, par un autre chemin... Et je monte maintenant une crème, sur laquelle je mets ma fille de 6 ans 1/2, alors qu'il y a encore 4 mois, c'était une sauvageonne sous la selle, tout le temps sur l'oeil et debout !!

Autre exemple : Una la coloc de ma juju a été seule dans son pré pendant plusieurs mois avant l'arrivée de mon cheval. Ses voisins ne sont séparés d'elle que par un fil rond, mais quand même... Elle est sujette au surpoids et fait des fourbures. Lorsque mon cheval est arrivé, mon coloc m'a dit qu'il a sentit un mieux être chez sa juju.
Mais depuis que mon dadou est mort et que Lys est arrivée, c'est le bonheur pour Una : vrai coup de foudre pour Lys (plus dominante que mon Floréal, elle doit très certainement cadrer Una). Depuis que Lys est arrivée, Una a perdu du poids, elle a une pêche incroyable, est très coquine, se pique des petits galops à fond, se roule à côté de nous.... (24 ans !!).

Tout ça pour te dire que lorsqu'un cheval va mal, il peut développer tout un tas de pathologies ou de troubles du comportement, sans but volontaire... On appelle ça le psychosomatique... C'est un des seuls moyens d'expression de "ceux qui ne parlent pas" et ça se produit aussi chez ceux qui pourraient le dire en mots...

Alors oui, un cheval qui va mal, qui cherche à fuire nos demandes et notre autorité pourra développer un problème comportemental ou une maladie... et ce n'est pas en renforçant nos demandes que ça pourra avancer.
L'homme a malheureusement bien souvent tendance à compenser son complexe d'infériorité sur des individus qu'il peut "matter", "dominer", mettre à sa main... Encore une fois, on n'obtient pas tout par la force, en tout cas on ne peut pas obtenir la confiance, le respect et des réponses correctes, à long terme...


Dernière édition par MaLys le Mar 2 Déc - 23:17, édité 1 fois

_________________



"Il est inutile de discuter avec le cheval, comme avec la femme et le flic : ces 3 là ont toujours raison !
" Donald Newe

MaLys
Moderateur
Moderateur

Féminin
Nombre de messages : 4157
Age : 40
Localisation : Seine et Marne
Humeur : ... avant 10h nébuleuse... après 10h merveilleuse !
Date d'inscription : 07/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’équitation en phase avec la nature du cheval

Message par elle le Lun 4 Aoû - 13:41

Je suis d'accord avec ton point de vue et je le respect. C'est chouette de pouvoir discuter en ayant des avis différents (ça rends moins con )

Les chevaux peuvent développer des troubles pour nous montrer qu'ils vont mal, je le sais pertinemment et c'est pour cela que je privilégie toujours les actions douces qu'au rapport de force (même si parfois nous somme bien obliger d'aller au conflit même si cela n'est pas voulu). C'est le cas d'une partie des chevaux, d'autres sont malades pour bien d'autres raisons que le faite de vouloir le plier à notre 'volonté'.

Personnellement, je ne suis pas pour briser un cheval ou vouloir à tout pris le plier à ce que je veux. Chercher le rapport de force ne mène à rien sauf à engendrer des problèmes plus graves chez le cheval et dans la relation cheval / cavalier.

Je ne part pas non plus du principe que je suis meilleure que mon cheval, que je vaut mieux que lui ou quoi que ce soit. Pour moi, nous somme égaux dans notre relation (je ne me prends pas pour une jument quand même hein ), il à autant son 'mot' à dire que moi. Je respect ses envies (autant que possible bien entendu) et j'essaie de ne pas le forcer à faire ce que j'ai envie (mais parfois je n'ai pas le choix quand il ne veux pas bosser faut bien l'obliger un peu...).

Pour ma part, ma vision de l'autorité que j'ai avec les chevaux que je bossent ou mon cheval quand je l'aurais, sera le strict minimum. Je ne lui demande pas grand chose, juste de me respecter (pas de bousculade, pas de comportement dominant même si avec un étalon ce n'est pas gagné , pas de non respect des 'règles' établies, ...) je suis le leader ça c'est clair mais je ne veux pas devenir le 'prédateur' dans sa tête ce qui engendrerais des problèmes de relations et de comportements.

elle
Moderateur
Moderateur

Féminin
Nombre de messages : 1452
Age : 36
Date d'inscription : 10/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’équitation en phase avec la nature du cheval

Message par MaLys le Sam 20 Sep - 1:33

Allez... on se mouille... on donne son avis, on débat !!

_________________



"Il est inutile de discuter avec le cheval, comme avec la femme et le flic : ces 3 là ont toujours raison !
" Donald Newe

MaLys
Moderateur
Moderateur

Féminin
Nombre de messages : 4157
Age : 40
Localisation : Seine et Marne
Humeur : ... avant 10h nébuleuse... après 10h merveilleuse !
Date d'inscription : 07/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’équitation en phase avec la nature du cheval

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:29


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum