Incinération?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Incinération?

Message par vagabonde le Ven 6 Fév - 13:26

Voilà un sujet qui n'est pas très drôle, qui est toujours délicat...
J'y pensé avant même que cela arrive, mais depuis que j'ai perdu un membre de ma tribu, j'y pense encore plus. Et quand je me remémore la colère et la détresse en moi de le laisser partir dans ce camion, sans respect aucun, je me dit qu'il faut réellement se mobiliser pour que nos chevaux soient au même titre que nos chats ou chiens...
Visiter ce site, c'est pour signer une pétition, pour que l'équarrissage ne soit plus le seul choix possible quand notre cheval sera mort:
http://www.cheval-respect.com/

_________________
la vie se joue de moi et m'abat mais l'enfer me relève et me traine...
L'ascension des plus beaux sommets passe souvent par des sentiers très rocailleux...

vagabonde
Moderateur
Moderateur

Féminin
Nombre de messages: 3074
Age: 29
Localisation: Hérault (mon coeur ds le Vercors!)
Emploi/loisirs: ATE
Date d'inscription: 09/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incinération?

Message par Tenebris le Ven 6 Fév - 13:29

En Belgique je pense qu'il existe déjà des crématoriums pour animaux, en tout cas pour petits animaux, mais pour les dadous je ne sais pas, par contre perso moi je suis pour l'euthanasie mais après je ne le ferais pas incinérer même si c'était possible. mais c'est juste mon opinion, libre à tout le monde d'avoir ses idées. Pour ma petite personne quand je serai morte je me fiche royalement de ce qu'on fera de mon corps, j'ai dit à ma famille de faire au plus simple pour eux et au moins cher car une fois morte de toute façon je me fiche complètement que je sois mangée par les asticots ou incinérée.


Dernière édition par Tenebris le Ven 6 Fév - 13:35, édité 1 fois

_________________
http://www.everyoneweb.fr/valpictures/
http://tenebris001.skyrock.com/
http://fr.fotolia.com/p/200406651


Bienvenue sur notre fofo Invité, passe une bonne journée et amuse toi bien !

Tenebris
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages: 6791
Age: 46
Localisation: 73 en Savoie à 1500 m d'altitude dans les montagnes
Emploi/loisirs: Equitation, photographie, lecture....
Humeur: mdr
Date d'inscription: 07/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.everyoneweb.fr/valpictures/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incinération?

Message par Tenebris le Ven 6 Fév - 13:33

Malgré mon avis j'ai signer la pétition car je trouves que l'on doit pouvoir choisir !

_________________
http://www.everyoneweb.fr/valpictures/
http://tenebris001.skyrock.com/
http://fr.fotolia.com/p/200406651


Bienvenue sur notre fofo Invité, passe une bonne journée et amuse toi bien !

Tenebris
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages: 6791
Age: 46
Localisation: 73 en Savoie à 1500 m d'altitude dans les montagnes
Emploi/loisirs: Equitation, photographie, lecture....
Humeur: mdr
Date d'inscription: 07/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.everyoneweb.fr/valpictures/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incinération?

Message par vagabonde le Ven 6 Fév - 13:37

l'euthanasie est une chose, je suis pour car elle permet d'abréger les souffrances. Maintenant, voir son cheval chargé dans le camion de l'équarrissage comme un vulgaire steack, sans respect aucun, quand il y a l'odeur de la mort qui traine pendant au mieux une journée, au pire plusieurs jours dans les rues du patelin...
Et que je ne veux meme pas savoir où il termine, je préfère encore qu'il soit incinéré...

(au même titre que pour les gros chiens, on n'a pas le droit de les enterrer... )

Merki!!!!!

_________________
la vie se joue de moi et m'abat mais l'enfer me relève et me traine...
L'ascension des plus beaux sommets passe souvent par des sentiers très rocailleux...

vagabonde
Moderateur
Moderateur

Féminin
Nombre de messages: 3074
Age: 29
Localisation: Hérault (mon coeur ds le Vercors!)
Emploi/loisirs: ATE
Date d'inscription: 09/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incinération?

Message par Tenebris le Ven 6 Fév - 13:49

D'ac avec toi Vaga mais même si tu fais incinérer ton dadou il faut quand même le transporter et ce n'est pas facile de bouger un animal aussi gros, donc ce serait aussi en camion, peut être avec plus de respect c'est sur...

_________________
http://www.everyoneweb.fr/valpictures/
http://tenebris001.skyrock.com/
http://fr.fotolia.com/p/200406651


Bienvenue sur notre fofo Invité, passe une bonne journée et amuse toi bien !

Tenebris
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages: 6791
Age: 46
Localisation: 73 en Savoie à 1500 m d'altitude dans les montagnes
Emploi/loisirs: Equitation, photographie, lecture....
Humeur: mdr
Date d'inscription: 07/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.everyoneweb.fr/valpictures/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incinération?

Message par MaLys le Ven 6 Fév - 14:27

J'ai signé !

Juste pour savoir exactement de quoi on parle...

L'équarrissage, c'est quoi ?

Quand on interroge les propriétaires de chevaux mais aussi les propriétaires
d’autres animaux de compagnie sur ce qu’est l’équarrissage, on
s’aperçoit vite que peu savent ce dont il s’agit en réalité. Beaucoup
pensent que c’est une incinération de type industrielle. C’est
d’ailleurs l’information que donnent certaines associations de
protection animale. Pourtant, l’équarrissage ce n’est pas ça… Pourquoi
cette méconnaissance ? Peut-être parce que c’est plus facile ou moins
douloureux de ne pas savoir ou de croire que l’équarrissage c’est
propre et c’est respectueux de l’animal...

Propriétaires, il est temps d'ouvrir les yeux !

L'équarrissage est l'ensemble du processus de transformation
industrielle des déchets animaux, c'est-à-dire de tout ce qui est
impropre à la consommation humaine, pour en extraire les graisses et
les protéines ou farines animales. Ce n'est que dans le stade ultime
que ces farines sont incinérées.

L'équarrissage concerne une partie
des sous-produits animaux (24% du total) : les Matières Animales
Infectieuses. Il s'agit là de tous les cadavres d'animaux morts de
façon suspecte (vieillesse, maladie, accident… ; animaux de ferme,
chevaux mais aussi chiens et chats), des Matières à Risque Spécifié
issues des abattoirs (MRS : cervelle, œil, moëlle épinière, intestins…)
et des bovins ayant côtoyé une bête atteinte d'ESB.

La collecte des animaux morts et le transport

Quand un cheval décède, le vétérinaire ou le propriétaire contacte le
service de l'équarrissage qui intervient plus ou moins rapidement selon
le jour et le nombre d'animaux à ramasser. Le véhicule qui assure la
collecte saisit l'animal avec une griffe et le dépose sur les autres
corps. L'enlèvement est un moment très difficile à passer : rien n'est
fait avec délicatesse, il n'y a aucun respect du corps de l'animal et
les odeurs dégagées par les corps parfois en décomposition des autres
animaux sont difficiles à supporter. La dépouille est ensuite acheminée
soit directement vers une usine d'incinération pour y être incinérée
comme déchet soit vers une usine de transformation agréée pour le
traitement des catégories 1et 2, soit vers un établissement
intermédiaire.

Les matières de catégorie 1 comprennent les sous-produits animaux suivants :

  • toutes les parties du corps, y compris les peaux, des animaux suspectés
    ou atteints d'infection par une encéphalopathie spongiforme
    transmissible ( EST ), des animaux abattus dans le cadre de mesures
    d'éradication d'une EST, des animaux familiers, des animaux de zoo et
    de cirque, des animaux utilisés à des fins expérimentales , des animaux
    sauvages suspectés d'infection par une maladie transmissible ;
  • les matériels à risque spécifiés en tant que tissus susceptibles de véhiculer un agent infectieux ;
  • les produits dérivés d'animaux ayant absorbé des substances interdites
    ou contenant des produits dangereux pour l'environnement ;
  • toutes les matières animales recueillies lors du traitement des eaux
    résiduaires des usines de transformation de catégorie 1 et des locaux
    où sont enlevés les matériels à risque spécifiés ;
  • les déchets de cuisine et de table provenant de moyens de transport opérant au niveau international ;
    les mélanges de matières de catégorie 1 et de catégorie(s) 2 et/ou 3.

Les matières de catégorie 2 comprennent les sous-produits animaux suivants :

  • le lisier et le contenu de l'appareil digestif ;
  • toutes les matières animales autres que celles appartenant à la
    catégorie 1 et recueillies lors du traitement des eaux résiduaires des
    abattoirs ;
  • les produits d'origine animale contenant des résidus de médicaments
    vétérinaires et de contaminants dont les concentrations excédent les
    limites communautaires ;
  • les produits d'origine animale, autres que les matières de catégorie 1,
    importés de pays tiers et ne satisfaisant pas aux exigences
    vétérinaires communautaires ;
  • les animaux hors catégorie 1 n'ayant pas été abattus pour la consommation humaine ;
  • les mélanges de matières des catégories 2 et 3.

À l'exception du lisier, la manipulation et l'entreposage temporaires des
matières de catégorie 2 ont obligatoirement lieu dans des
établissements intermédiaires agréés et de même catégorie. Collectées,
transportées et identifiées sans retard, ces matières sont :

  • directement incinérées comme déchets dans une usine d'incinération agréée ;
  • transformées dans une usine agréée selon une méthode spécifique, auquel
    cas le produit de cette transformation est marqué et finalement éliminé
    comme déchet ;
  • ensilées ou compostées s'il s'agit de matières issues de poissons ;
  • dans le cas du lisier et du contenu de l'appareil digestif, du lait et
    du colostrum ne présentant aucun risque de propagation de maladie
    transmissible, soit a) utilisées sans transformation comme matières
    premières dans une usine de production de biogaz ou de compostage ou
    traitées dans une usine de produits techniques, soit b) appliquées aux
    sols ;
  • utilisées dans une usine de produits techniques pour la confection de trophées de chasse.
Un établissement intermédiaire des catégories 1 et 2 assure « la
manipulation et l’entreposage temporaires de matières non transformées
des catégories 1 et 2 en vue de leur transport vers une destination
finale et dans lequel certaines activités préliminaires de
transformation telles que le prélèvement des peaux ou la réalisation
d’inspections post-mortem peuvent être menées » (règlement 1774/2002 du
Parlement Européen et du Conseil du 3 octobre 2002). Le passage par un
établissement intermédiaire allonge considérablement le délai qui
sépare la mort de l’animal de son traitement industriel. Et c’est
encore des manipulations traumatisantes supplémentaires pour le corps
de l’animal !

La dépouille, après avoir souvent transitée par un établissement intermédiaire, est traitée en usine de
transformation. Il s’agit là d’un « établissement assurant le
traitement des matières de catégorie 2 avant leur élimination finale ou
une nouvelle transformation » (règlement 1774/2002 du Parlement
Européen et du Conseil du 3 octobre 2002). Mais que se passe-t-il
exactement à ce stade ?

L’équarrissage, de la grande cuisine : broyage, cuisson, deshydratation et incinération

Les usines ne fonctionnent rarement en flux tendu si bien que les
cadavres et MRS sont stockés, pendant un certain temps qui peut être
variable, dans le clos d’équarrissage. Dépouillés ou non, ces cadavres
sont ensuite mis dans une trémie pour être broyés. La bouillie de
viandes, d’abats et d’os ainsi obtenue subit ensuite une cuisson sous
certaines conditions de température, de pression et de durée. Le
process de transformation dans les cuiseurs aboutit à la production de
farines grasses de viandes et d’os, farines dites « à haut risque ».
Ces farines sont susceptibles de contenir le prion (vache folle) car
les conditions de cuisson ne permettent pas de le détruire.

Les farines sont ensuite pressées
pour en extraire les graisses et les déshydrater. Une fois les farines
sèches et les graisses séparées, celles-ci sont stockées. Dans le
meilleur des cas, les farines sont stockées dans des silos mais il
arrive régulièrement qu’elles soient stockées simplement sous hangar,
voire parfois à l’extérieur, exposant l’environnement à des risques
sanitaires. Elles sont ensuite acheminées la plupart du temps vers les
cimenteries industrielles qui les éliminent par incinération ou vers
les usines d’incinération où elles subissent un traitement thermique et
dont les substances qui en résultent sont incinérées.

Les graisses, elles, peuvent être valorisées en combustible dans l’unité même.

Incinération, ce que dit la loi :

Ce que la loi interdit...

Actuellement en France, l'équarrissage est la seule solution possible car :

1 - L'enfouissement ou l'incinération du corps d'un animal de plus de
40kg est interdite en France conformément à l'article L226-2 du code
rural

2 - La crémation des animaux
familiers et des animaux de compagnie est possible mais les chevaux ne
figurent pas parmi les animaux pouvant bénéficier de ce type de
traitement conformément à l'arrêté du 4 mai 1992 paru au JO du 7 Juin
1992.Les centres de crémation pour animaux de compagnie ne sont donc
pas autorisés pour le moment à incinérer les chevaux même si certains
disposent d'installations qui pourraient accueillir des animaux de
cette taille .

Du côté de nos voisins...

Plusieurs centres de crémation pour gros animaux ont vu le jour, en
Belgique
depuis plusieurs années. Ceux-ci assurent donc la crémation
des chevaux (et d'autres équidés) de façon individuelle ou collective
mais aussi la prise en charge et le transport de la dépouille. Ce
procédé est à la fois respectueux de l'animal (et de son maître) mais
aussi de l'environnement et du voisinage, contrairement à
l'équarrissage.

Actuellement, en Suisse, ce sont les
propriétaires qui déclarent leur animal comme animal de compagnie ou
comme animal de rente. Ce qui permet à ceux qui le souhaitent de faire
incinérer leur compagnon.

Malheureusement, en raison de la
législation intra-communautaire, il est actuellement impossible de
transporter et transférer le corps d'un animal mort de plus de 40 kg
d'un pays membre à un autre. Il faut donc réclamer d'urgence que puisse
se développer en France ce type d'installation, en obtenant un décret fixant le droit d'incinérer les équidés.

_________________



"Il est inutile de discuter avec le cheval, comme avec la femme et le flic : ces 3 là ont toujours raison !
" Donald Newe

MaLys
Moderateur
Moderateur

Féminin
Nombre de messages: 4157
Age: 38
Localisation: Seine et Marne
Humeur: ... avant 10h nébuleuse... après 10h merveilleuse !
Date d'inscription: 07/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum